LA-PROVENCE-UNE-929x576

LA PROVENCE OCCULTE L’OPPOSITION

Troublante situation quant au compte-rendu du Conseil Municipal du 27 novembre, publié ce 1er décembre dans La Provence. L’intégralité des messages portés par les élus d’opposition n’ont tout simplement… pas été retranscrits !

CM-NOVEMBRE-2014-LA-PROVENCEEst-ce que l’intégrité de La Provence doit être remise en question après cet article ? C’est la question qui peut en effet être posée à la lecture du sujet rédigé par Benardette NONANCOURT ce 1er décembre 2014.
Aucun des propos et des sujets traités en Conseil Municipal par les divers élus de l’opposition n’ont été retranscrits : sécurité, augmentation des cambriolages, Police Municipale,  absence des transports et de la cantine scolaire le mercredi midi.

Faut-il y voir un lien avec le fait que les deux pigistes de la Provence sont aussi employés par la Mairie des Pennes-Mirabeau ? Ont-ils une once de liberté de rédaction ?

C’est le message que nous allons porter dès cette semaine auprès de la direction de La Provence, qui doit prendre les mesures nécessaires pour que ce quotidien local de renommée garde toute la confiance de ses lecteurs, et auprès des 20.000 pennois dès le mois de janvier.

Les vidéos du Conseil Municipal seront bientôt en ligne.

Comments

comments

Une réflexion sur « LA PROVENCE OCCULTE L’OPPOSITION »

  1. Bravo, il est temps de dénoncer enfin cette hérésie. La Provence serait-elle devenue la nouvelle PRAVDA de l’ancien régime communiste en URSS ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *