AMIEL SUPPLEANT

AMIEL ET SON ÉNIÈME MANDAT ?

Michel AMIEL est-il en passe d’être élu Super Cumulard ? Jusqu’où ira-t-il dans l’abandon de sa commune ? Voilà que Monsieur se présente aux élections départementales, quelques semaines seulement après avoir démissionné du poste de… Conseiller Général !

C’est une première en France ! M. AMIEL, Sénateur, vice-président de la CPA, Président du Conseil d’Administration du Centre de Gestion des Bouches-du-Rhône et Maire des Pennes-Mirabeau est en passe de faire son entrée dans le Guiness des Records !

En effet, si ce dernier venait à gagner les élections départementales qui auront lieu en mars prochain, Michel AMIEL ajouterait un énième mandat à son compteur.
Une hérésie totale, alors que ce dernier vient à peine de démissionner de son mandat de Conseiller Général, pour éviter de devenir Super Cumulard.

Pire, dans le cas où M. CRISTIANI serait élu, et devrait pour quelque raison que ce soit quitter son siège, Michel AMIEL n’aurait pas la possibilité de jouer son rôle de suppléant ; la loi l’interdit.
Nous nous retrouverions alors sans Conseiller Général ; sans représentant de notre canton au sein du département (hormis une conseillère municipale qui brille par son absence depuis des mois).

Nous regrettons vivement cette position pour la commune que nous aimons, pour laquelle nous nous battons au quotidien, et qui mérite bien plus qu’un Maire fantôme ou qu’un Super Cumulard.
Nous ne manquerons de dénoncer sans relâche cet abandon tout au long des semaines et mois à venir.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *