CONSEIL MUNICIPAL 3 OCTOBRE

CONSEIL MUNICIPAL : DES DIZAINES DE MILLIERS D’EUROS QUI S’ENVOLENT

Comme chaque mois, retrouvez ci-dessous les moments forts du Conseil Municipal de ce mois de septembre 2015. Nous souhaitions appuyer notre position sur l’explosion du coûts des travaux sur la commune, la disparition sans explication de 80.000€, les embouteillages aux abords du village, ainsi que le flou autour de l’attribution des logements sociaux.

DES AVENANTS QUI FERONT EXPLOSER NOS IMPOTS

C’est devenu un sport local aux Pennes-Mirabeau. A chaque marché de travaux, par incompétences de la municipalité, nous sommes contraints de revoter constamment des dizaines et des dizaines d’avenants, qui font exploser le budget initial prévu. Ce sont encore les Pennois qui trinqueront ! Sans compter que depuis notre exclusion de la Commission d’Appels d’Offres (nous y étions trop curieux), la majorité se retrouve en capacité de faire TOUT ce qu’elle souhaite sans contrôle ! Explications.

DES EMBOUTEILLAGES… ET UNE SITUATION QUI EMPIRE

La situation devient critique aux abords du village, sur la RN 113. Des embouteillages qui ne cessent de s’amplifier et de croitre depuis l’installation de 2 nouveaux feux rouges. Aucune solution n’est apportée, alors que 1800 voitures arriveront dans les prochains mois avec le développement des 900 logements de Pallières 2 (en face de la zone AGAVON au Repos). Intervention à 11 »40

SUPER-CUMULARD : ENCORE UNE FONCTION

M. le Maire, qui est par ailleurs, Sénateur, Président du CDG13, Vice-Président de la CPA et candidat suppléant aux élections départementales, s’apprête à s’attarder sur une nouvelle fonction. Quel exploit ! Intervention à 3 »

AUCUN EXPLICATION SUR UN ECART DE 80.000€

Le tissu associatif de notre commune est une véritable chance pour les pennois. Il n’en reste pas moins, qu’il est néanmoins important d’être plus que vigilants sur l’utilisation de l’argent public. C’est la tâche à laquelle nous nous attelons. Raison pour laquelle nous avons souhaité nous abstenir sur la subvention du Club des Dauphins, l’adjoint aux Sports et M. le Maire ne pouvant nous expliquer l’écart de 80.000€ des comptes de cette association, entre son prévisionnel et ses dépenses réelles. Explications

CONDITIONS DE TRAVAIL DES AGENTS MUNICIPAUX, LOGEMENTS SOCIAUX ET EMPLOIS D’AVENIR

Michel AMIEL, après avoir été adhérent du Parti Socialiste, après avoir suivi son ami de toujours Jean-Noël Guérini à la Force du 13, après s’être affilié à Robert Hue (oui, Robert Hue), est-il sur le point de rejoindre Les Républicains ?
A noter par ailleurs, que nous n’avons aujourd’hui aucun réponse positive quant aux commissions d’attribution des logements sociaux

Pour visionner l’intégralité du Conseil Municipal, cliquez ici.

Comments

comments

Une réflexion sur « CONSEIL MUNICIPAL : DES DIZAINES DE MILLIERS D’EUROS QUI S’ENVOLENT »

  1. Excellent! il ne se passait rien sur les Pennes depuis des années en matière de voirie, alors bien sur nous n’avions pas à nous plaindre de l’entreprise Eurovia bien implantée depuis des années. Ah! Bon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *