TRANSPORTS SCOLAIRES

Des parents et une sécurité dénigrés par la majorité

C’est un conseil municipal désolant auquel nous avons participé pour ce dernier de l’année 2015. Alors que nous espérons encore et toujours un travail commun sur des projets porteurs pour la commune, M. le Maire et sa majorité ont excellé une nouvelle fois dans le dénigrement. Un comportement insupportable que nous avons soulevé.

Si nous pouvons nous féliciter d’avoir réussi à changer la position de la majorité quant aux transports et à la cantine scolaire le mercredi midi, nous nous désolons en revanche du traitement des autres dossiers.

MERCREDIS MIDIS : ENFIN UN « OUI » !

Depuis la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, de nombreux parents d’élèves pennois restaient sans solution le mercredi midi pour faire déjeuner et accompagner leurs enfants entre l’école et le centre-aéré.

C’est la raison pour laquelle nous souhaitions, malgré cette réforme contre laquelle nous nous sommes battus , que la cantine et les transports scolaires soient disponibles pour les familles pennoises. Malheureusement, et à notre grande surprise, nous nous étions heurtés à un refus catégorique de M. AMIEL et ses adjoints délégués aux affaires scolaires (S. CHAVE-HAMEL) et aux Nouvelles Activités Périscolaires (G. BOUCHET).

Malgré de nombreuses relances, nous avions pris la décision il y a un peu plus d’un an, de venir à votre rencontre, devant chacun des 8 groupes scolaires composant notre commune, afin de lancer une pétition, espérant que votre soutien puisse faire pression sur le choix effectué par la majorité municipale. Une démarche appuyée par nos nombreuses interventions lors de divers conseils municipaux, et par un article paru dans la première édition de la Gazette des Pennes-Mirabeau, distribuée dans les 10.000 boites aux lettres de la commune sur ce second semestre 2015.

Un combat de tous les jours qui ne sera pas resté vain, puisque ces 2 mesures ont enfin été votées.

ESPACE JEUNES : DES TARIFS QUI EXPLOSENT

Pour reprendre les propos de M. BARONI, c’est un véritable « tremblement de terre » ! En 2016, le tarif pour l’espace jeunes payé par les familles va tout simplement, tripler ! Une vive opposition des parents, de la Provence qui s’est déplacée pour l’occasion, et de tous les élus de l’opposition n’auront pas fait infléchir la majorité. Et ce, malgré un vote à l’unanimité de toute l’opposition ; ce qui n’était jamais arrivé ! Pire, c’est un comportement irrespectueux et intolérable de la part de M. le Maire que nous avons du, avec les parents sur le départ, affronter. Notre proposition : augmenter les tarifs de 2% et retrait de cette délibération.

LA SECURITE : QUAND LE CONSEIL S’ESCLAFFE !

Nos propositions : Mise en place d’un travail de collaboration mensuelle avec les agents de terrain. Doublement de la police municipale. Réinstauration de la brigade de nuit supprimée depuis de nombreux mos. Déploiement de la vidéoprotection sur les lieux sensibles de la commune et non sur les axes routiers prioritairement. Une fermeté sans faille envers les délinquants mis en cause sur la commune !

BUREAU DE L’EMPLOI

Malgré un taux de chômage encore élevé, nous avons féliciter le travail mené par Danielle MARRON au sein du bureau de l’emploi.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *