PENNOIS JUIN 2017

Les Rythmes Scolaires dans les valises de BELKACEM !

Enfin ! Vincent PEILLON et NAJAT VALLAUD-BELKACEM vont emmener dans leurs valises la réforme des rythmes scolaires tant décriée par la quasi-unanimité du corps enseignant et des parents.

Le nouveau Président de la République a annoncé le 11 mai dernier que les municipalités pourront revenir à la semaine de 4 jours. Un « décret sur la liberté des communes » a été annoncé pour cet été donnant l’occasion aux mairies de quitter cette réforme mise en place en 2013.

Dès le 11 mai au matin, nous avons salué cette prise de décision, et avons souhaité que la municipalité revienne sur cette réforme, en consultant les parents d’élèves afin de connaitre leur position quant au calendrier à mettre en place : revenir à 4 jours dès la rentrée 2018, ou plutôt en 2019 afin de laisser le temps aux familles de s’organiser ?
Une position dans laquelle s’est engagée la ville des Pennes-Mirabeau, dont les parents d’élèves et leurs associations ont vivement combattu cette réforme PEILLON en 2014. Dès 16h, un sondage a été lancé auprès des familles pennoises : plus de 90% se sont exprimées « pour » la suppression de la semaine de 4,5 jours dès septembre 2017 !

De quoi sortir de cette fatigue ressentie par tous les enfants, et laisser l’école jouer son rôle premier : celui d’éduquer et d’instruire.

En revanche, surprise du côté FCPE, dont la base avait s’était fortement opposée à la réforme. L’association de parents d’élèves juge aujourd’hui que « ce retour en arrière va être très dommageable pour les enfants, en termes de qualité des apprentissages et d’équité ».
L’abandon de la semaine à 4,5 jours ne doit certainement pas occulter la réforme en profondeur que doit connaitre l’école : doit-on continuer avec ces programmes ? Ne doit-on pas revenir vers plus de fondamentaux afin de préparer au mieux les futurs collégiens, avec toutes les bases nécessaires, et ouvrir le champ des matières d’apprentissage au collège ?

Il y a encore du travail !

Comments

comments